Le premier salon «Zen et Bien Être» ouvre ses portes

Salon Vitalité Zen et Bien Etre à Dauendorf avril 2017Samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 pas moins de 36 exposants d'Alsace du Nord se retrouveront à la salle Concordia de Dauendorf pour un week-end "Vitalité, Zen et Bien Être", représentant diverses pratiques dans la santé et le bien-être. Chacun pourra trouver chaussure à son pied.

A l'occasion de l'ouverture du premier salon de ce genre, à Dauendorf, les pionnières, Sung Kayser de Neubourg, praticienne dans le bien être spécialisée dans les bols tibétains et le massage ayurvédique, et Justine Bebon de Dauendorf, praticienne bien-être spécialisée en ortho-bionomy, nous ouvrent les coulisses de ce salon.


Comment est venue l'idée de créer un salon sur le bien être à Dauendorf ?

L'idée est de réunir les professionnels du bien- être, les thérapeutes et divers praticiens, pour diffuser et présenter les différentes techniques dans le mieux-être. Il y a beaucoup d'amalgames, d'idées reçues, Sung Kayser de Neubourgdes choses que les gens ne connaissent pas. On s'est dit que c'est une belle opportunité pour faire parler de toutes ces pratiques et médecines douces. Il y a vraiment tous les horizons : aussi bien la sophrologie, la psychologie, les fleurs de Bach et les choses d'un autre univers comme l'astrologie, le reiki, le feng-shui, la médecine quantique, la médiumité, les minéraux...entre autres. C'est surtout la volonté de communiquer, de faire connaitre et aller à la rencontre du public.
L'idée c'était également de faire ce genre de salon à la campagne et pas seulement à la ville où ils sont plus régulièrement organisés.

Est ce que vous pensez que les gens sont plus ouverts à ce genre de pratiques de nos jours ?

Oui, la demande est de plus en plus en forte. On sent que les gens cherchent quelque chose... la santé, le bonheur, la foi en quelque chose d'autre, un mieux-être en général. Il y a un certain ras-le-bol du "vite vite vite", d'être tout le temps en train de courir après quelque chose. Il y a une demande d'un autre mode de vie, mais il y a aussi de la curiosité : les gens veulent savoir, connaître, découvrir.

Quel est le programme pour ce premier salon ?Justine Bebon de Dauendorf

Les visiteurs pourront assister à de nombreuses conférences. L'utilisation des fleurs de Bach, l'hypnose thérapeutique, le Chi Nei Tsang, "Mon ventre et la digestion de mes émotions", "Le cheveu parle", "la Médecine quantique", "La libération émotionnelle", "Ma maison et moi", les techniques Feng-Shui, "Langage du corps et psychologie biodynamique".
Mais il y aura aussi la possibilité de participer à des ateliers et de se faire des soins (ou de les découvrir). Il y a la réflexologie plantaire, les soins énergétiques, les massages au sol, massages shiatsu craniens, du Taï-chi... Il y aura également un atelier enfant. Des gestes anti -stress...enfants et adultes. C'est important, car plus tôt vous êtes sensibilisé à ce genre de pratiques, dès l’enfance, plus tôt,l’ adulte en devenir maîtrisera ses peurs, ses colères, le stress. Et les relations parents-enfants c'est aussi important. Voilà donc un programme bien varié pour remplir ces deux journées de 10h à 18 heures !

Vous avez réservé une petite surprise au public ?

Pour clore le salon, nous avons organisé, dimanche soir, une cérémonie de clôture aux tambours. On a voulu y ajouter une touche spirituelle.

 

Retrouvez le programme intégral du week end sur la page de l''évènement.