L'abbaye, Neubourg

Les lieux emblèmatiques des villages de Dauendorf et Neubourg :

Création de l'abbaye

L'abbaye NeubourgSous la propagation rapide du nouvel ordre des moines cisterciens avec à sa tête Saint Bernard de Clairvaux, l'abbaye cistercienne de Neubourg fut fondée en 1133, en bordure de la forêt de Haguenau, par le comte Renaud de Lutzelbourg.

Ce sont les moines de la prestigieuse abbaye de Lucelle, créée dix ans plus tôt dans le Haut-Rhin, qui construisent le monastère.

Neubourg se rajoute aux autres abbayes existantes de la Sainte Forêt (forêt de Haguenau) : Surbourg, Walbourg, Koenigsbruck.

A leur tour, les moines de notre abbaye s'installèrent dans la vallée de Salzach en Allemagne pour y construire l'abbaye de Maulbronn en 1147. Située à 130 kilomètres de notre commune, le site, ouvert aux visiteurs, a été conservé dans un état exceptionnel.

Rayonnement et destructions

L'abbaye tient une place importante en Alsace du Nord du moyen-âge jusqu'à la Révolution. Elle possèdera de nombreux biens dans la région et en tirera des revenus conséquents. Au XVIIIe siècle, on estime que le site est occupé par une cinquantaine de religieux.

Mais le monastère subit les ravages à diverses époques. Citons la guerre de cent ans (nombreux raids des anglais), la guerre des Paysans allemands au XVIe siècle, ou encore la guerre de Trente Ans (1618-1648).

Jacques Gacier d'Auvilliers, abbé de 1715 à 1759, fit restaurer le monastère pour ne pas dire qu'il l'a entièrement reconstruit.

Désaffectation et éparpillement des biens

Abbaye Monastere

Vers 1793 le monastère et les possessions de celle ci, comme la proche forêt, est vendu comme bien national. Le site est déconstruit par ses nouveaux propriétaires au début du XIXe siècle.

Les biens furent éparpillés un peu partout. Nombreuses sont les maisons à Dauendorf et Neubourg qui possèdent des briques, des tuiles, des encadrures de portes et de fenêtres portant les signes distinctifs de l'abbaye.

On retrouve également des biens du monastère dans l'église Saint-Nicolas de Haguenau et au mont Saint Odile.

Neubourg après cet épisode est ensuite rattaché civilement et religieusement à Dauendorf, devenant un village annexe à la commune de Dauendorf.

Une partie de la forêt de Neubourg, appelée "Herrenwald" a gardé la mémoire de ce temps passé : herren fut le nom donné aux religieux du monastère.

De nos jours

001 bisIl ne reste plus que des vestiges. L'entrée principale avec son magnifique portail est encore sur pieds, de même que les murs qui délimitent le territoire de l'abbaye, environ 7 hectares. A l'intérieur des murs, il y a un grand pré parsemé d'arbres abritant des chevaux et des bâtisses (la maison du portier et les écuries datant de 1744 lors de sa restauration).

L'accès se fait Impasse du Monastère à Neubourg. Attention, le site actuel du monastère est une propiété privée.

Les vestiges de l'abbaye cistercienne sont protégés et inscrits comme Monuments historiques depuis 1990.

En 2015, pour les journées du Patrimoine, ont lieu le premières portes ouvertes au public.

Pour en savoir plus ... 

prevente formulaire_imageLa commune, avec le soutien de la Fédération des Associations (FADN), a souhaité redonné vit à cette bâtisse en  relatant son histoire.  L’auteur M. Antoine Wathlé, professeur d’histoire retraité, partage dans ce récit magnifiquement complété par des photos de sites, vestiges et documents d’archives, le résultat de nombreuses années de recherche.

Le volume sera disponible à partir de mi-novembre et coûtera 36 EUROS. Il est possible de réserver d'ores et déjà des exemplaires avec un tarif en prévente à 32 EUROS en renvoyant à la mairie le formulaire de prévente avec un chèque à l'odre de la FADN.

 

Les lieux emblèmatiques des villages de Dauendorf et Neubourg :